• Sur mon étagère... de livres contemporains

    ... on trouve:

     

    Sur mon étagère...

    - Moab is my Washpot de Stephen Fry: une autobiographie magnifique à l'image de son auteur, tour à tour drôle, émouvante, critique, caustique et pleine d'humanité. L'esprit à l'état pur, option tendresse. (non traduit)

     

     

     

     

     

    Sur mon étagère...

    - L'Enfant Éternel de Philippe Forest: autofiction (presque tout est vrai, sauf les noms) où l'auteur raconte la maladie et le décès de sa petite fille de quatre ans. À l'encontre des livres "remonteurs de moral" sur le sujet, qui vous enjoignent de profiter de la vie malgré tout. Pour Forest, l'indécence c'est le refus d'accueillir la douleur. Une des plus belles proses contemporaines et une réflexion poignante sur la mort. (Du même auteur, et à lire dans cet ordre: Tous les enfants sauf un, Toute la nuit, Le Chat de Schrödinger.)

     

     

     

    Sur mon étagère...

     

    - Le Choeur des Femmes de Martin Winckler: roman éthique qui vous fera réévaluer les professionnels de santé qui vous entourent. De beaux moments d'écriture, un livre qui se dévore, et une vision de l'humain qui inspire. (Également: En souvenir d'André et La Maladie de Sachs.)

     

     

     

     

    Sur mon étagère...

     

    - La Horde du Contrevent d'Alain Damasio: roman merveilleux quasiment indescriptible. (Et probablement intraduisible.) Une horde faite d'êtres de différentes natures part, à pied, à la recherche de la source du vent. Chaque personnage a son propre idiolecte que l'écriture retranscrit de manière hallucinante. Même pour les non amateurs du genre (comme moi), c'est une expérience de lecture unique.

     

     

     

    Sur mon étagère...

     

    - Moulins à Paroles d'Alan Bennett: de très courts textes où se racontent des personnages décalés. C'est absurde et tragique à la fois. De l'orfèvrerie. (Du même auteur: La mise à nu des époux Randsome et La reine des lectrices.)

     

     

     

     

     

    Sur mon étagère...- Le Chant des Sirènes de Val McDermid: le premier opus d'une série policière mettant en scène le policier Carol Jordan et le psychologue Tony Hill à la poursuite de serial killer. La construction des romans fait souvent alterner chapitre écrit du point de vue du meurtrier et chapitre suivant l'enquête. Haletant et attachant (même si gore et dernier opus un peu décevant). Une très bonne série télé en a été adaptée: The Wire in the Blood.  (À lire ensuite dans cet ordre: La Fureur dans le sang, La Dernière Tentation, La Souffrance des Autres (mon préféré), Sous les mains sanglantes, Fièvre. Deux autres sont parus, dont un ce mois-ci que je n'ai pas encore lu, mais qui n'ont pas été traduits.)

     

     

    Sur mon étagère...

     

    - Albucius de Pascal Quignard: roman-essai érudit mais qui m'envoûte. Sous prétexte d'écrire la biographie du rhéteur du premier siècle avant Jésus-Christ Albucius Silus, Quignard disserte sur la parole et le temps. Si vous avez aimé, je vous conseille aussi la série "Dernier Royaume" et notamment le premier, Les Ombres Errantes, ainsi que La Barque Silencieuse.

     

    « Et alors? T'as bien aimé? (comédies)Sur mon étagère... de CDs »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Octobre 2013 à 18:10

    Peste ! La Horde du Contrevent, ça donne envie. C'est pas très joli-joli ce que tu fais là.

    2
    Samedi 26 Octobre 2013 à 19:14

    You're welcome!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :