• Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

    Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

    Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

    Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

    "Les Cannibales"

    par Vanessa Nurock

     

    Dans la série et le huis-clos du vaisseau, la question des aliens n'est abordée que de manière très indirecte par les Reavers sur l'identité desquels pèse un doute (jusqu'à Serenity en tout cas). Les Reavers, qui ne sont pas exactement les mêmes dans la série et dans le film, sont le moyen pour Joss Whedon de mettre en scène une conception morale originale. Le motif des cannibales nous permet en effet de nous interroger sur notre propre morale.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

    Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

    Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

    Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

    Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°1

    Firefly, behind the scenes...

     

    "For some, the war will never be over" - Firefly, une série où le passé ne passe pas, par Ioanis Deroide

    Pour I. Deroide, dans Firefly le western l'emporte sur la science-fiction au sens où la série ne propose rien de nouveau en matière de SF. Au lieu d'être tournée vers l'avenir, comme l'est d'ordinaire la science-fiction, Firefly tisse son intrigue autour du passé qui se manifeste par: des références historiques explicites, les codes de l'histoire américaine, des personnages marqués ou traumatisés par une mémoire jamais apaisée mais (mal) refoulée. Le rapport au passé sert de moteur à la série.

    (I. Deroide a pris pour sources: la série, le film Serenity, les River Tam Sessions dont je mets la vidéo ci-dessous pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, et les comics où Whedon est crédité comme auteur.)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ... billet délocalisé sur le site du Daily Mars.

    (Aucun spoiler, texte destiné à vous donner envie de regarder la série!)

    Bonne lecture!

     

    Découvrir Babylon 5 après tout le monde...

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Il y a un peu plus de quatre ans j'ai donné une communication sur Le Magicien d'Oz dans les séries dans le cadre d'un colloque ayant pour thème "le lieu commun". Je vous reproduis mon texte ici, assorti de quelques photos et vidéos.

    Étant donné le contexte, vous pardonnerez le style parfois un peu universitaire de ce billet. (Le ton, lui, n'est pas très académique en revanche...)

    Bonne lecture!

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Troisième et dernière partie de ce podcast sur Babylon 5 enregistré avec la complicité de Mr Rainwhisper et de Sullivan Le Postec.

    Dans ce dernier volet, nous nous éloignons un peu de la série même, pour aborder sa postérité et les autres oeuvres de l'univers Babylon 5 ou de son créateur J.M. Straczynski. Mr Rainwhisper et Sullivan parlent également un peu de Star Trek, le prochain gros morceau de mon année SF.

     

    3ème partie:

     

    Au programme:

    - Babylon 5 a-t-elle des héritiers?

    - Jeremiah et Sense 8

    - les romans Babylon 5 et les autres publications

    - une question de continuité concernant la toute fin de la série et ses liens avec les flash forwards de l'épisode sur Babylon 4

     


    votre commentaire