• Suite et fin de notre tour d'horizon des nouvelles séries proposées sur les networks et le câble aux USA depuis septembre. 

    Au programme : des séries qui nous laissent complètement insensibles (coucou, Trophy Wife), d'autres qui nous surprennent plus ou moins agréablement (Sleepy Hollow, Mom) et des séries ratées bien comme il faut (The Originals, Ironside, Lucky 7). En plus de ça, comme on est bavard, l'équipe parle aussi des épisodes qui l'ont marquée ces derniers jours.

     

    CLIQUEZ ICI

     

    Le sommaire chapitré :

    0'00 : Welcome to the Family

    0'45 : The Goldbergs

    1'40 : Hello Ladies

    3'52 : Back in the Game

    8'12 : The Millers

    11'20 : Sleepy Hollow

    14'43 : Mom

    18'36 : Ironside

    23'56 : Trophy Wife

    29'09 : The Originals

    31'29 : The Tomorrow People

    31'56 : Betrayal

    34'32 : Dads

    35'38 : Lucky 7

    39'21 : We Are Men

    40'51 : les recommandations de l'équipe

    43'15 : 100e épisode de Modern Family et It's Always Sunny in Philadelphia

    43'55 : la presque-minute The Mindy Project de Dylanesque

    44'28 : Retour sur le season premiere de Supernatural 

    47'54 : la presque minute The Good Wife, ça déchire (encore et encore)

    Petit disclaimer : nous avons bien entendu vos remarques liées à la mauvaise qualité du son lors de cet enregistrement. Nous avons une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c'est que puisque ce podcast est la suite du précédent, le problème est encore là. 

    La bonne nouvelle, c'est qu'on a bien pris en compte vos retours. Pour info, nous ne pouvons pas tous nous réunir dans une même pièce pour des raisons géographiques (nous sommes assez éloignés les uns des autres). Cependant, nous sommes déterminés à améliorer la qualité sonore de nos enregistrements (on va tester d'autres outils pour le prochain podcast).

    Merci pour votre patience, donc… et n'hésitez pas à nous faire d'autres retours. On vous rappelle que le podcast est d'ores et déjà téléchargeable.


    votre commentaire
  • ... ou ce que j'offre ou offrirais volontiers aux enfants de mon entourage.

    Des idées pour ceux qui veulent être des parrains/marraines/tontons/tata/papis/mamies cool.

     

    À partir de 3 ans

    1) Bob l'éponge : c'est délicieusement politiquement incorrect mais de la façon la plus brillante qui soit. C'est-à-dire que si vous n'êtes pas en âge de comprendre la subversion, vous n'y verrez que du feu. Donc vous pourrez regarder en même temps que les enfants et promis, vous ne vous ennuierez pas. C'est loufoque à tendance surréaliste et ça provoque chez moi de beaux fous rires.

    Ma sélection pour enfants

    **********************************************************************

    2) Shaun the sheep : ces petites histoires mettant un scène le mouton le plus malin de son troupeau sont tour à tour drôles, tendres et décalées. Créé par ceux à qui on doit "Wallace et Gromit", on y retrouve cette hilarante douceur dans des épisodes courts, toujours en pâte à modeler et sans paroles. Du coup, vous pouvez acheter le coffret britannique sans soucis et ça tombe bien car la première saison n'est qu'à 8,75 livres sur amazon uk!

    Ma sélection de séries pour enfants

    **********************************************************************

    3) Sesame Street: pour les petits bilingues (ou dans la VF de France 5). Le grand classique américain: Cookie Monster, Big Bird et surtout Elmo. (Je suis fan d'Elmo: j'en veux un vrai pour moi.) C'est doux et drôle, surtout destiné aux tout-petits. (En vrai, parfois je regarde aussi. Juste pour Elmo.)

     

    **********************************************************************

    4) CBBC's Bedtime Story: pour les bilingues (ou bien pour ceux qui veulent le devenir). La chaîne enfants du groupe BBC invite des acteurs à venir lire un livre. Les images sont montrées au fur et à mesure mais tout l'intérêt repose surtout sur l'interprétation de l'acteur. Et parmi eux, pour les grands enfants whovians que nous sommes: David Tennant, Alex Kingston, John Barrowman et John Simm.

     

    À partir de 5/6 ans:

    5) Il était une fois la vie: c'est comme ça que j'ai appris, vers 6 ans, comment fonctionnaient les globules blancs. Éducatif et divertissant. Hum... Je dois avouer que parfois il m'arrive encore de visualiser les anticorps comme ça:

    Ma sélection pour enfants

    **********************************************************************

    6) Le Bus Magique: on continue dans l'éducatif. Chaque voyage est l'occasion de découvrir le fonctionnement de la pollinisation, du climat, du corps humain... Le bus se transforme et change de taille à volonté pour approcher au plus près les phénomènes observés. J'étais passionnée par les histoires et les personnages. L'enseignement par l'amour de la fiction: on ne fera jamais mieux! (En plus, maintenant il y a des petits romans pour les jeunes lecteurs.)

    Ma sélection de séries pour enfants

    **********************************************************************

    Pour les plus grands. Certaines des séries suivantes n'existent pas en VF, mais c'est l'occasion d'instaurer de bonnes habitudes et de perfectionner la lecture grâce aux sous-titres. (rire machiavélique)

    7) The Sarah Jane Adventures: Russell T Davies est retourné à son premier métier, écrire pour les enfants. C'est plein d'aventures et d'aliens, c'est drôle et c'est moral dans le meilleur sens du terme. Et puis c'est parfait pour commencer la lente transformation de votre neveu ou nièce en futur whovian convaincu. (Quel enfant ne rêve pas d'être le maître de K9?)

    Ma sélection de séries pour enfants

     

    **********************************************************************

    8) Merlin: je dois avouer que je n'ai vu que la première saison. Mais il m'a semblé que c'était le style et la narration parfaits pour initier les plus jeunes (je dirais vers 8 ans) aux séries. Une grand histoire classique et la qualité BBC.

    Ma sélection de séries pour enfants

    **********************************************************************

    Pas facile de convaincre les plus grands de regarder ce qu'on leur conseille. Mais à mettre obligatoirement sur leur étagère:

    - Gilmore Girls

    - Bunheads

    - Angela, 15 ans

    - peut-être Dawson s'ils aiment les soaps ado

    - et surtout Buffy. (Attention, il vaut mieux avoir passé 16 ans quand on arrive en saison 6...)


    1 commentaire
  •  

    Pas facile d'évoquer une vingtaine de nouveautés dans un podcast. Surtout quand, en plus, vous en profitez pour balancer ça et là des vacheries sur The Mindy Project (on ne se refait pas). L'équipe de Rien à Voir (Dominique et Nicolas du Daily Mars, whisterintherain, Dylanesque et moi-même) a cependant relevé le gant. Et c'est pour ça que l'on a décidé de couper en deux cet enregistrement dont voici la première partie :

    CLIQUEZ ICI.

     

    Au programme dans cette première partie, une discussion autour de Michael J. Fox et son show qui laisse froid pas mal de monde ; Brooklyn 99 qui confirme une bonne impression initiale ; Marvel Agents of SHIELD qui déçoit ; The Blacklist et Hostages qui n'inspirent pas grand-chose ; Sean Saves the World qui ne met pas tout le monde d'accord et… The Crazy Ones, qui permet de parler de canards et de Gellar (rime riche).

    Le sommaire chapitré :

    0'00 : Intro

    1'46 : The Michael J. Fox Show

    15'13 : Broklyn Nine Nine

    20'53 : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.

    29'50 : Masters of Sex

    35'26 : The Blacklist

    37'17 : Hostages

    42'18 : Sean saves the World

    49'33 : Point anecdote Will & Grace

    50'48 : The Crazy Ones

    La suite sera mise en ligne assez vite. N'hésitez pas à participer à la discussion en laissant des commentaires. 

    Message spécial aux amis d'iTunes : on se penche encore sur la question, on ne désespère pas de régler ça dès qu'on le pourra. On sait : c'est un peu lourd pour vous mais on ne le fait pas exprès.

    Bonne écoute !

     


    votre commentaire
  • J'ai eu l'immense privilège et plaisir d'être invitée en compagnie de trois grandes voix du podcast séries. À vos oreilles...

     

    Rien à voir S02E02 : Except for the things we did wrong, we did everything right!

    Cette semaine chargée en nouveautés méritait bien une aussi longue discussion. Surtout que Nicolas Robert, Whisper et Dylanesque accueillent une nouvelle voix féminine dans l’équipe : Amandine (alias « amdrs » sur Twitter), dont vous devez absolument découvrir le blog « Un Ecran de Plus ».  

    Au programme : les décisions étranges d’AMC, les décisions étranges du jury des Emmy Awards, les décisions étranges des patrons de network concernant les comédies et les décisions étranges d’Aaron Sorkin en général.

    Et comme d’habitude, une présentation des séries coup de cœur du moment, ce qui vous amènera en Angleterre, au Danemark et au lit avec Lizzy Kaplan. Malgré toute notre mauvaise fois, nos petits cœurs de sériphile savent aussi pleurer, en particulier suite à l’annulation de Go On et de Bunheads.

    0’00 : Faux départ + Intro

    2’58 : AMC et ses poules aux œufs d’or

    15’40 : Retour sur le palmarès des Emmy Awards 2013

    26’30 : Sleepy Hollow, le pilote

    34’38 : Les comédies de network : faut-il en rire ou en pleurer ? (première partie)

    41’45 : Brooklyn 99, le pilote

    46’55 : Dads, le pilote

    52’10 : Aaron Sorkin, l’amour vache #1 (spoilers The Newsroom S2)

    53’52 : Mom, le pilote

    56’33 : Trophy Wife, le pilote

    1’04’07 : Les comédies de network : faut-il en rire ou en pleurer ? (deuxième partie)

    1’16’37 : The Goldbergs, le pilote

    1’24’00 : Faut-il réhabiliter Go On ?

    1’27’57 : Bunheads (Saison 1)

    1’37’14 : The Cafe (comédie britannique)

    1’42’06 : Masters Of Sex, le pilote

    1’48’22 : Den Som Draeber (Those Who Kill)

    1’50’50 : Aaron Sorkin, l’amour vache #2 (spoilers The Newsroom S2)

    1’52’20 : Dédicace, cabotinage et Aaron Sorkin, encore

    Comme d’habitude, vos retours et vos avis sont les bienvenus. En attendant d’être disponible sur Itunes, ce podcast est déjà téléchargeable via Soundcloud. Bonne écoute !


    votre commentaire
  • En ce dimanche de veille de rentrée séries, petit tour des lieux où vous pourrez retrouver ceux qui doivent leur carrière à Joss Whedon.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire