• Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°3

    Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

    Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

    Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

    Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

    Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°3

    "Les jeux dans Dollhouse"

    par Tristan Chetrit

    La Dollhouse est le monde du jeu c'est-à-dire un monde où les actes n'ont pas de conséquences. Les missions sont ainsi des jeux inspirés de codes cinématographiques, des jeux de référence qui permettent d'enrichir l'univers de la série.

    T. Chetrit propose également une analogie extrêmement convaincante entre Dollhouse (et notamment l'épisode 2x15) et le film de Michel Gondry Eternal Sunshine of the Spotless Mind. Outre le principe identique d'effacement de la mémoire, on retrouve la question des souvenirs comme identité, une société ayant un but apparemment altruiste mais en fait seulement lucratif, et Echo suit le même parcours que Mary, le personnage incarné par Kirsten Dunst.

    T. Chetrit distingue 3 types d'engagement pour les actives:

    - l'engagement romantique

    - l'engagement de care (prendre soin de...)

    - les actions spéciales

    Echo et ses collègues ont des engagements à respecter mais on peut pas parler de missions, car il s'agit de contrats sans dimension morale. Adele De Witt aussi est une esclave de Rossum, bien qu'elle garde son identité.

    Topher considère la vie comme un ensemble de jeux et voit les dolls comme des legos qu'il peut détruire puis reconstruire à loisir. C'est d'ailleurs ce qu'Adele pointe du doigt: "The cold reality is that everyone here was chosen because their morals have been compromised in some way. Everyone, except you. You, Topher, were chosen because you had no morals. You have always thought of people as playthings. This is not a judgment. You've always taken very good care of your toys."

    Mais Topher est contraint de sortir du jeu par deux fois, lorsqu'il est confronté à la mort: celle du violeur de Priya et celle de Bennett.

    Dans la Dollhouse, tout le monde est joyeux, mais personne n'est heureux.

    Il faut bien sûr souligner que Topher est une métaphore du scénariste qui programme ses meat puppets (c'est d'ailleurs ainsi que Whedon appelle parfois ses acteurs).

    You, Topher, were chosen because you had no morals. You have always thought of people as playthings. This is not a judgment. You’ve always taken very good care of your toys, but you’re simply going to have to let this one go.” - See more at: http://www.writeups.org/fiche.php?id=5472#sthash.39x5XhZZ.dpuf
    You, Topher, were chosen because you had no morals. You have always thought of people as playthings. This is not a judgment. You’ve always taken very good care of your toys, but you’re simply going to have to let this one go.” - See more at: http://www.writeups.org/fiche.php?id=5472#sthash.39x5XhZZ.dpuf
    « Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°2Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°4 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :