• Du concept de la série pilou

    Par trois fois on m'a demandé ce que j'entendais par "série pilou" alors que je m'étais servie de l'expression. Je pensais que l'image coulait de source mais apparemment non. Explication d'une dénomination toute personnelle pour un concept que vous connaissez sans doute.

    Le pilou c'est l'autre nom de la flanelle, ce tissu tout doux et très chaud dont on fait les pyjamas (ceux des enfants surtout) et certains draps et housses de couette. Dans mon esprit le pilou est associé à ma parure de lit d'enfant, blanche à carreaux roses. (Je l'ai toujours et ne manque jamais une occasion de la resortir. Pour une sieste sur le canapé un dimanche après-midi froid et pluvieux, elle est parfaite.)

    La série pilou c'est donc celle que je connais bien et que je regarde lorsque le moral est bas ou que j'ai besoin d'être, le temps d'un épisode, transportée dans un lieu où les codes sont confortablement établis. Un lieu qui ne connaisse pas l'angoisse, le réalisme ou toutes ces choses si anxiogiènes qui rendent Six Feet Under et Oz magistrales mais n'ont pas un effet des plus bénéfiques sur ma dépression latente. Une série pilou est déjà bien connue et se regarde souvent dans le désordre, au hasard du DVD que l'on attrape ou du fichier que l'on ouvre. La pluie bat les carreaux, la tasse est chaude de thé ou de café, les pieds sont bien enfouis sous une couverture, le coussin calé sous la tête et le chien ronfle à côté. Il n'y a plus qu'à se laisser couler dans le temps suspendu d'un épisode que l'on connaît par coeur et dont la familiarité rassure. Nous étions sans doute déjà nombreux à rechercher ce plaisir de l'écho dans les cassettes cent fois jouées de nos dessins animés et films d'enfants. Pas surprenant donc que j'aie attribué à cette pratique un nom qui me rappelle l'enfance...

    Petite liste personnelle:

    - Friends que je connais par coeur

    - Gilmore Girls parce que Stars Hollow est le lieu où tout ira toujours bien, où la vie est facile et sécurisante.

    - Bunheads  pour les mêmes raisons. Amy Sherman-Palladino excelle dans la série pilou.

    - The West Wing et Studio 60. Oui, je sais, c'est étrange. Ce sont deux séries où tout ne se passe pas toujours pour le mieux (euphémisme) mais les personnages sont positifs et rassurants. Et surtout il y a dans ces séries un idéalisme qui redonne confiance. Et Bradley Whitford. (Je suis faible). Et les dialogues de Sorkin. Sports Night est à mettre dans la même catégorie.

    C'est là l'essentiel de mes séries pilou. On peut y ajouter un film: Peter's friends.

    Ce billet était juste une excuse pour ne pas retourner bosser tout de suite et a été quelque peu improvisé.

    Cela dit je suis curieuse de connaître vos séries pilou. Parce qu'on n'en a jamais assez sur une étagère ou dans un disque dur. Et que la couette en pilou, ça se partage!

    « L'épisode musical, un art difficileUn bon livre universitaire »

  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Novembre 2012 à 09:44

    J'aime beaucoup ce concept de série pilou et c'est bien trouvé ce rapprochement avec les dessins animés de notre enfance ! Bon, je ne connais pas beaucoup de séries, mais dans cette catégorie, je mets Friends sans hésiter^^, et aussi How I met même si j'en suis un peu moins inconditionnelle.

    2
    capecodmiss
    Mercredi 28 Novembre 2012 à 01:17

    Mais non voyons, la série Pilou c'est Borgen! (avec Pilou Asbæk idéal, pour partager la couette en pilou!)

    Comme toi, j'ai mes séries dites Pilou, mais aussi les séries ou extraits de série spéciales "tu penses être au fond du trou? regarde ça, et prépare les mouchoirs".

     

    Les séries pilou sont souvent liées à la nostalgie, la jeunesse.. Comme toi, je m'installe avec un bon plaid, un chat qui dort, une tasse de thé et je lance la machine à émotion:

    -Lois & Clark dont je connais des passages entiers (ah le passage près de la fontaine)

    -Gilmore Girls pour les mêmes raison que toi

    -The West Wing parce que ça me rebooste, voir des personnages tels que celui du préseident Bartlett pousse à se surpasser, et aussi pour Rob Lowe & Bradley Whitford, ainsi que pour avoir ma dose de ship. Un coup de mou: souvenez-vous: les jeunes membres du staff de campogne de Santos attendant désespérement qu'une page se charge, Donna frappant à toutes les portes de l'hôtel...allez je vous mets la vidéo, veinards! https://www.youtube.com/watch?v=fa-8RBvfhbE

    -le générique de Dawson's Creek: la jeunesse, la crique, la barque, le ponton...

    -le final de Friday Night Lights, parce que c'est beau une série qui sait se terminer sur une jolie note, et parce qu'il y a le meilleur couple de la TV

    -l'image de fin de Buffy: pour le sourire de l'héroine

    -Buffy: le fou rire de Buffy & Giles,  

     

    Autrement, et je déborde un peu du sujet, il y a ces séries ou ces morceaux d'épisodes que je regarde quand je suis triste, malheureuse, quand j'ai envie que les larmes sortent:

    -Dr Who: la plage...

    -ER: la lecture de la lettre de Corday, suite au décès de Mark

    -Dawson's Creek: le speech de Jen dans l'épisode final

    -Buffy: "the hardest thing in this world...", Acathla avec la musique de Close your Eyes et Full of Grace

    -Six Feet Under: les dernières minutes (oui come ça, volontairement...)

     

    Les éxemples pourraient être plus nombreux, mais le plus souvent you tube permet de trouver le morceau ou épisode correspondant à l'humeur du moment, avec des choix récurrents!

     

     

     

     

    3
    amdsrs Profil de amdsrs
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 12:23

    > Capecodmiss J'utilise moi aussi souvent Youtube pour revoir juste quelques scènes par-ci, par-là. Et souvent des scènes tristes, comme toi! Ou très puissantes. Je ne me lasse pas du final de la saison 2 de The West Wing sur "Brothers in arms" par exemple.

    Un jour faudra que je parle de Lois & Clark. C'était ma série d'enfance, mais que je n'ai presque jamais revue. Je pense avoir peur d'entâcher mon souvenir en découvrant que c'était finalemennt bien ridicule...

    J'y vais, parce que tu m'as donné envie de revoir le fou rire de Buffy et Giles! J'avais oublié le bien fou que procure cette scène!

    Merci pour le commentaire :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :